Le Collectif pour la justice fixe un ultimatum de 48 h au Sénégal et à la France

Le Collectif pour la justice et contre les violences policières est prêt à dérouler un plan afin qu’Oumar Watt soit pris en charge. C’est ce qui découle de leur conférence de presse de ce matin organisée pour se prononcer sur le cas du jeune sénégalais de 31 ans qui est actuellement dans le coma après avoir été sévèrement tabassé par des militaires français.

Très remonté contre l’attitude des soldats français, le Collectif somme les Etats français et sénégalais à prendre en charge M. Watt qui est actuellement entre la vie et la mort. Sans quoi, a fait savoir le porte-parole dudit collectif, des actions seront entreprises par ce mouvement pour leur forcer la main.

«Il faut que l’Etat du Sénégal et l’Etat français s’occupent de ce cas. Si d’ici dimanche au plus tard ils ne le font pas, nous prendrons les décisions qui s’imposent, ou au besoin, aller à l’ambassade de France, dans les institutions de l’Etat du Sénégal, pour manifester, dénoncer et exiger», a-t-il déclaré.

L’affaire qui vaut à la victime son état s’est déroulée dans la nuit du dimanche au lundi dernier, lorsque ces soldats, selon des témoins, s’en sont vivement pris à M. Watt, qui tentait de les séparer de celui avec qui ils allaient se battre.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*