le défunt douanier avait fait ses adieux à ses enfants

Nouvelle révélation sur la mort du chef de brigade de la douane de l’Aibd, Cheikhou Sakho, retrouvé mort dans son véhicule à Keur Massar. La thèse du suicide se précise davantage. Le certificat de genre de mort demandé par les enquêteurs et consulté par Les Echos conclut  un suicide. Preuve que Cheikhou Sakho s’est tué par une balle.  Sakho avait fait ses adieux à ses enfants. Le défunt s’était rendu au domicile de son ex épouse à Keur Massar. Sur place, il a eu une longue intimité avec ses enfants plus particulièrement sa fille cadette avec qui il entretenait une réelle complicité.  En prenant congé d’elle, il s’est arrêté pour regarder longuement sa fille cadette comme pour garder la dernière  image de sa « petite chérie ».

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*