Pour redynamiser le secteur minier : Le Sénégal ouvre ses portes aux acteurs du domaine et pose des actes considérables

Pour se faire, un salon international a été organisé. Plusieurs pays ont participé à cet événement qui a été tenu à l’hôtel King Fahd Palace. Beaucoup d’acteurs dans le domaine minier, ont participé à ce salon.

Le lancement des activités du salon a été fait par le Président de la République du Sénégal Monsieur Macky Sall. Selon le président de la république, « le cinquième Salon International Minier qui a été organisé au Sénégal, est un événement qui va permettre aux entreprises d’exposer leurs compétences dans le domaine minier. Il est question d’informer aux acteurs sur l’existence du nouveau code qui a été mis en place depuis presque 2017 pour améliorer les conditions de vie de ceux qui s’activent dans le secteur minier ». Force est de constater que 500 responsables du secteur, 87 exposants et plus de 300 visiteurs, ont assisté à l’exposition. Un salon qui a été sponsorisé par plusieurs établissements. Toujours est-il selon le président de la république, « l’Afrique de l’ouest, est en passe de supplanter la corne australe du continent en tant que nouveau centre névralgique du secteur minier africain. Le Sénégal compte parmi les pays qui enregistrent un bon dans le domaine de l’exploitation minier. Les projecteurs sont aujourd’hui braqués sur le pays en raison de sa place de leader dans l’or et de grands projets d’exploitation en cours des géants miniers que sont certaines entreprises comme Toro Gold et Bassari Ressources. La mise en œuvre du code minier, favorise la transparence et la durabilité, a également permis d’attirer les investisseurs e démontrant la volonté politique du gouvernement de développer l’exploitation et la production ». Les représentants des entreprises qui travaillent dans le domaine, se disent satisfaits des efforts qui ont été fait par le Sénégal pour l’organisation de ce cinquième Salon International Minier. L’évènement va durer trois jours. Le thème qui a été retenu pour cette année, c’est : « Géologie et Mines, facteurs de progrès social et d’emploi pour l’émergence ». Débats porteront sur les évolutions en cours dans le secteur minier sénégalais, l’amélioration des infrastructures, la stimulation du développement économique et de l’impact socio économique en attirant les investisseurs.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*