Syrie: après les cas de suffocation, Moscou dénonce une “provocation”

Après que l’Observatoire syrien des droits de l’Homme a rapporté dimanche 14 cas de suffocation, la Russie dément l’utilisation d’armes chimiques en Ghouta orientale et dénonce une “provocation”.

Articles similaires :

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*