« 50 prostituées de Mbour »: une affaire de moeurs sur fond de diffamation

L’histoire se répète. Mais, cette fois, c’est sur la Petite-côte que cela s’est passé. Comme cela s’était déroulé à Dakar, où plus de 200 jeunes femmes s’étaient retrouvées avec leurs numéros de téléphone sur la toile avec comme dénomination « la liste des filles faciles de Dakar ». A Mbour, ce sont 50 filles qui en ont été victimes. Parmi celles-ci, des mineures. La police de la localité a été saisie et a procédé à des arrestations de présumés auteurs qui ont ensuite été déférés. L’enquête se poursuit et il est à envisager d’autres interpellations.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*