Affaire Bineta Camara: le vigile libéré, un proche de la famille avoue le crime

Les pandores ont pris le dossier du meurtre de Bineta Camara avec enthousiasme. Moins de 72 heures après le décès de la jeune femme, alors que le premier suspect (le vigile du domicile de la victime) était déféré au parquet, un autre individu était arrêté. C’est un voisin et proche de la famille Camara. P. A. Fall a, aussitôt après son interpellation, avoué son crime. Après une perquisition, le téléphone de la victime a été retrouvé au domicile du présumé coupable. Très lié à la famille Camara, P. A. Fall militait aux côtés du père de sa victime à l’Alliance pour la République. D’ailleurs, au moment de son arrestation, il était dans la demeure des Camara pour compatir à la douleur. Dans un enregistrement audio largement partagé sur la toile, on entend le présumé meurtrier faire un témoignage sur Bineta Camara. Quelques instants plus tard, il était cueilli chez les parents de sa victime alors qu’il venait de rompre le jeûne à leurs côtés. La conclusion de l’autopsie a révélé que Bineta Fall s’est bagarrée avec son agresseur. Des morceaux de peau de son bourreau ont été retrouvés sur ses ongles. Ce qui est constaté plus tard sur le corps d’Alioune Fall qui porte encore les traces de griffures.

Par ailleurs, le vigile qui avait été suspecté de ce crime odieux a été remis en liberté.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*