Arrestation de pro-Idy à Touba: le récit glaçant d’un plan de guerre


A l’issue de la présidentielle, beaucoup de sont interrogés sur les multiples arrestations de partisans d’Idrissa Seck. Si, pour certains de ces cas d’interpellation, le motif reste discutable, pour d’autres,  la situation est bien plus complexe. Les quatre (4) partisans de la coalition Idy 2019 interpellés à Touba la semaine dernière et conduits à Dakar par la Division des investigations criminelles (Dic) sont dans de beaux draps. Dans sa livraison du jour, Libération soutient détenir copie d’un enregistrement audio de plus de 3 minutes dans lequel ces individus déroulent un « plan de guerre » pour déstabiliser le pays. La voix de l’un d’eux, répondant au nom de Khadim Fall, est formellement identifiée dans l’enregistrement détaillant le mode opératoire. Le journal a transcrit le récit de cette audio glaçante. « Il faut qu’on frappe ensemble… Goor day am fiit ! Tu vides l’essence de ta voiture et tu mets ça dans une bouteille. Quand tu passes devant une station, tu mets le feu à la bouteille et tu la jettes. A tous les coups, ça explose. Il faut qu’on brûle les stations Total avant d’attaquer les magasins Auchan, les boutiques Orange et les agences de la Senelec… A Touba, nous commencerons par brûler la station Total de Ndam, le temps que les pompiers arrivent, nous fonçons sur celle qui est au rond-point. Ensuite, nous attaquons l’agence de la Sonatel. Nos camarades de Dakar prendront le relais en brûlant les stations Total . De cette manière, Macky Sall saura que ce pays ne lui appartient pas et les Français aussi. »

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*