Casamance: Salif Sadio tend un guet-apens à l’armée

L’inquiétude reprend de plus bel en Casamance. Samedi dernier, l’armée a échappé de justesse à un guet-apens des rebelles dirigés par Salif Sadio. A en croire Source A, un jeune homme s’est rendu à la brigade de gendarmerie de Bignona pour signaler l’exécution de six jeunes dans la forêt de Boutolote/Nialor. Aussitôt informée, l’armée prépare ses hommes pour aller sur les lieux indiqués. A la dernière minute, la chasse à l’homme a été annulée. Selon les es renseignements qui lui sont parvenus, c’était un piège savamment préparé par le chef rebelle. Une enquête est ouverte pour fausse dénonciation de nature à semer le trouble et mise en danger de la vie d’autrui.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*