Ces 385.000 personnes qui risquent de mourir de faim

385.000 personnes risquent de mourir de faim d’ici au mois de juin prochain. L’alerte est donnée par Jean Pierre Senghor, secrétaire exécutif à la Sécurité alimentaire.« A la date d’aujourd’hui, il n’y a aucun département qui se trouve en situation de crise alimentaire. On a constaté que dans trois départements, si on ne fait rien, on va déboucher à cette phase de crise», a-t-il prévenu dans Les Echos.

Ces personnes frappées par la famine sont recensées à Matam, Kanel et Ranérou

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*