JOURNEES NATIONALE DU PATRIMOINE Des investissements plus importants à la culture

L’Etat du Sénégal va consacrer davantage d’investissements à la culture pour valoriser le patrimoine national.

Le Ministre de la Culture Abdou Latif Coulibaly, lors ce vendredi de la Cérémonie marquant la célébration de la journée nationale du patrimoine fera savoir que «le chef de l’Etat a décidé de consacrer des investissements plus importants à la culture, pour nous permettre de valoriser ce que nous avons comme patrimoine, comme sites culturels, les identifier et les répertorier ».

L’idée étant de donner une dimension plus attractive à ces sites pour une prise de conscience de ce qui est notre identité propre comme avec l’inauguration, dimanche dernier, du Musée Lat-Dior, du nom du héros national, à Dékheulé, dans la région de Louga entre autres construction Musées des royautés et chefs traditionnels à travers le pays avant de déplorer les politiques culturelles mises en place au Sénégal depuis le président Léopold Sédar Senghor qui n’auront de sens que si elles participent au développement économique du pays citant l’exemple de la France qui investit 21 milliards d’euros dans la culture.

L’on retiendra que les festivités se sont déroulées autour du thème  le thème « identité culturelle : socle de la renaissance africaine ».

Le nouveau directeur du bureau régional de l’UNESCO à Dakar, Dimitri Sanga qui a pris part à la journée fera remarquer que les Etats africains  devrait s’investir davantage dans la sauvegarde du patrimoine pour en récolter les retombées économiques.

Il est à noter la présentation d’une pièce de la troupe théâtrale de la région de Ziguinchor qui a été lauréate du dernier Festival national des arts et de la culture (FESNAC) organisé en décembre 2017 à Louga intitulée « Les ambassadeurs ». 

Jacob BAMBA


Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*