KEDOUGOU: Le Gouverneur William Manel en tournée économique

L’atelier du Comité Régional Conjoint (CRC) dans le cadre de ses missions  a tenu dans la salle de réunion de la préfecture de Salémata la réunion d’évaluation. Il a été précédé par de visites des sites qui ont mené la délégation à la miellerie de Sinthiouroudji, au magasin de stockage de Bandafassi d’une capacité de 200 tonnes, au magasin multifonctionnel pour  des céréales et des produits phytosanitaires d’Ibel sur une surface d’un hectare pour permettre les ayants droits de pratiquer d’autres activités, de la rizerie de Sambagara où 222 hectares de riz ont été emblavés et les bas-fonds de Dar Salam

.

Cette visite sous la houlette de monsieur William Manel, gouverneur de la région de Kédougou par ailleurs du Comité Régional de Concertation  à la tête d’une forte délégation avait pour objectif principal de présenter aux membres du CRC l’état de mise en œuvre de la campagne agricole 2018-2019 et des réalisations dans la région de Kédougou. Et spécifiquement de présenter aux participants (sur le terrain et en plénière) l’état de mise en œuvre, l’état de la campagne agricole 2018-2019 (aménagements hydro-agricoles, complexes commerciaux, facteurs de production, situation des cultures, structuration des Organisations de Producteurs etc.)

Monsieur Papa Codé Wade juge  le bilan de campagne agricole 2018 satisfaisant : total 2662 hectares de riz ont été emblavés 640 hectares de maïs. Cette prouesse agricole a été réalisée grâce à l’appui de leur partenaire stratégique Bamtaaré et les organisations paysannes qui présagent une lueur d’espoir.

À la fin de la journée une réunion a été tenue dans les locaux de la préfecture de Salémata où techniciens, autorités administratives chefs de projets et programmes ont partagé leurs expériences et émis des recommandations. Lors de la tournée, les responsables des organisations paysannes de Sambagara après avoir remercié les programmes et projets de l’Etat, ont posé quelques doléances relatives aux recouvrements de crédits contractés, l’insuffisance des matériels post-récolte, des tracteurs, des pistes de productions, la divagation des animaux qui cause un préjudice sans précédent aux productions, les feux de brousse l’absence de locaux pour le service départemental de développement rural de Salémata entre autres

.

Le chef de l’exécutif régional s’est félicité de l’impact positif des projets et programmes de l’Etat dans la région de Kédougou particulièrement P2RS et PADAER. Qui, au-delàs du mieux-être des populations participent à générer des ressources additionnelles aux producteurs. Il a aussi demandé l’implication des autorités administratives dans la gestion des projets et programmes.

ABDOULAYE BARRO

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*