LANCEMENT DE LA GESTION BUDGETAIRE 2019 Un envol enregistré désormais dans le calendrier étatique

L’exercice 2019 s’inscrit dans un contexte de poursuite de l’évolution soutenue du taux de croissance et de la réduction progressive du déficit budgétaire. En effet, elle correspond aussi à la première année de mise en œuvre de la deuxième phase du PSE à travers le Plan d’Actions Prioritaires (PAP 2019-2023).

C’est ce qu’en substance l’on pourrait retenir du Lancement ce mardi de la gestion budgétaire 2019 pour reprendre les propos du Directeur General du Budget M. Moustapha Ba qui dira « qu’il s’agit d’une prépondérance des dépenses courantes allant à la priorité des dépenses courantes, de celles liées aux élections à venir et encore celles liées à la sécurité nationale pour un budget de 4075 milliards de f Cfa ». Il est à noter que beaucoup de rejets ont été constatés en ce début d’année.

M. Ba de rappeler aux différents représentants des Ministères présents « nous attendons des propositions pour la population et que les conclusions issues de la rencontre seront soumises au Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan »

Présidant la cérémonie au nom du Ministre de l’Economie, le Ministre en charge du Budget fera savoir « qu’il s’agit d’un envol enregistré désormais dans le calendrier étatique et pratiquement il s’agit d’une année particulière avec l’élection présidentielle en février prochain ».

M. Birima Mangara dira toute sa satisfaction à l’endroit des autres ministères avant de rappeler que la mise en œuvre des engagements pris montre la ferme volonté des autorités à ne pas respecter la hausse du prix du baril du pétrole dans le secteur de l’électricité.

Jacob BAMBA

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*