LANCEMENT DU PDDDPS ET DU PUDC : Améliorer durablement la productivité et la compétitivité des filières lait et petits ruminants

Le Gouvernement de la République du Sénégal a conclu avec la Banque Islamique de Développement un accord de financement du Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC) phase 2 d’une durée de 4 ans et l’intervention concernera les régions de Kolda, Sedhiou, Ziguinchor, Kédougou, Louga, Thiès, Matam et Tambacounda.

Il s’agira d’améliorer durablement la productivité et la compétitivité des filières lait et petits ruminants, d’accroitre la valeur ajoutée des produits d’élevage et de créer des emplois en particulier pour les femmes et les jeunes dira M. Ibrahima Niang à l’occasion ce mercredi du lancement du projet de financement du Projet de Développement Durable des Exploitation Pastorales (PDDPS) et du Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC).

L’urgence étant d’éradiquer la pauvreté et les inégalités sociales et d’améliorer la protection de l’environnement par des interventions soutenues dans les zones cibles sachant que l’entrée en vigueur de l’accord de prêt du Projet PUDC (phase 2 est estimée à 300 milliards).

Le PDDPS émane d’une récente initiative de la BID et du Groupe de la Banque Mondiale qui a mené à l’élaboration et à la signature du «cadre de partenariat stratégique » entre les deux institutions.

Jacob BAMBA  

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*