Malick Gackou : «Le problème du Sénégal c’est Macky Sall»

C’est la position d’El Hadj Malick Gackou qui se prononçait sur l’emprise (supposée ou réelle) de l’Exécutif sur le Législatif et le Judiciaire. A en croire le leader du Grand parti, la seule solution est de faire tomber le Président Macky Sall et son régime lors de la Présidentielle de 2019. 

La position du Conseil constitutionnel consistant à se déclarer incompétent pour se prononcer sur le recours en annulation concernant la loi sur le parrainage est restée en travers de la gorge de Malick Gackou. Ce dernier est d’avis que c’est parce que le Président Macky Sall a instrumentalisé la justice qu’on assiste à pareil cas et que cela ne changera pas tant que lui et son régime resteront au pouvoir.

«Il est clair que tant que Macky Sall et son régime resteront au pouvoir, il n’y aura pas une Cour constitutionnelle, une justice indépendante et encore moins une assemblée qui exécute la mission que le peuple sénégalais lui a assignée», a-t-il indiqué.

Le leader du Grand parti (Gp) qui était à Mbour pour lancer sa pré-campagne en a profité pour asséner des pics acerbes à son adversaire, lequel, selon lui, est à l’origine des maux dont souffre le Sénégal : «Notre pays vit des moments extrêmement difficiles parce que vous savez bien qu’au Sénégal il n’y a pas une justice indépendante», a-t-il martelé.

L’ancien ministre du Commerce se dit, pour sa part, déterminé à vaincre le chef de file de l’Alliance pour la république (Apr) et ce, dès le premier tour de la Présidentielle de 2019. Et, précise-t-il, au lendemain de sa victoire, il s’attèlera à mettre en œuvre les conclusions des Assises nationales et de la Commission nationale pour la réforme des institutions, qui ont prôné la séparation des pouvoir au Sénégal.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*