OFOR A FERME LE ROBINET DES PAYSANS DE TENCDOUCK DANS LE DE¨PARTEMENT DE BIGNONA

Mon village gérait un forage depuis 26 ans (1991) installé par le régime du président Abdou DIOUF.
Les forages du même Age étaient tombes ne se sont jamais relevés. Celui de mon village a la chance d’être porté par une association HONNORO regroupant les villageois et la diasporas.
Depuis donc 26 ans les pannes et autres dépenses sont prises en charge la dite association. Une des dépenses de prise en charge du forge s’était élevé à presque 1.000.000 pour permettre à l’eau potable de couler pour le bénéfice du village.
En plus d’avoir réalisé une extension à nos frais vers les villages environnant de Boutegol et Ediamath.
Avec le président WADE on n’avait pas besoin de beaucoup d’aide car les populations étaient habituée à ce prendre en charge en finançant même à fond propre d’autres infrastructure:
– L’école(réparation photocopieuse du lycée, réparation toiture, constriction logement infirmier, etc..00)
Avec le président WADE même si Tendouck n’avait aucun problème de gestion, le forage était confie à ASUFOR pour participer à la formation des gérants locaux.
Ceci n’a pas empêcher Tendouck de continuer à mettre son argent pour aider les populations mais surtout la nouvelle structure à maintenir l’eau.
Au paravent avant ASUFOR Tendouck avait déjà piloter un projet d’installation des compteurs pour éduquer les populations à une bonne utilisation de l’eau. Chose que les populations ont bien compris et accueillis.
Depuis lors(26 ans) les populations n’ont jamais eu d’arriérées occasionnant la fermeture du robinet. Ces populations qui vivent à la sueur de leur front avec le Kadiandou payaient des facture de 300F à 3.000 selon les familles.
A ce jour depuis mars 2017 nous avons reçu un nouveau gérant OFOR qui sans faire d’audit à fait passer les factures d’eau pour des paysans de 6.000 et 12.000 voir 20.000 chaque 30 jours; au lieu de 45 jours.
Les raisons évoque sont:
une estimation faite pour une gestion qu’il ne maitrise pas.
Ce gérant menace des agents coupe refuse de payer leur maigre salaires pour les obliger à couper le robinet.
Face à ses prix les populations ont décider de ne pas payer et s’opposer à cette augmentation sans raison qui n’est pas du à leur consommation.
En effet l’entrepreneur qui réalisait la route prenait de l’eau sur la forage pour arroser la route long d’au moins 50km en raison de 03 citernes par jours.
En plus des tuyaux sont casses par celui lors des travaux.
Ce gérant est venu de force couper les robinet privants les populations d’eau qu’il avaient depuis 26 ans.
Les efforts de ASCOSEN dans la protection des populations sont saluer par tour.
Je vous adresse ce cris de cœur pour vous demander d’aider les populations de TENDOUCK avec ce agent indélicat de OFOR.
Cordialement
DIATTA Landing

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*