Présidentielle 2019: Mgr Benjamin Ndiaye calme le jeu

L’archevêque de Dakar, Monseigneur Benjamin Ndiaye, estime que la présidentielle du 24 février 2019 doit montrer la maturité du peuple sénégalais. Il était en visite à la paroisse de Guédiawaye. 

La prochaine présidentielle ne laisse pas indifférente l’Eglise sénégalaise. En visite de 4 jours à la paroisse Jean Paul II de Guédiawaye, Mon Seigneur Benjamin Ndiaye s’est prononcé sur les échéances électorales prévues d’ici deux mois. « La présidentielle doit montrer la maturité du peuple sénégalais à pouvoir vivre des élections paisibles, transparentes et démocratiques », a-t-il soutenu. Selon l’archevêque de Dakar, «cela dépend de chacun d’assumer sa responsabilité citoyenne pour préserver le bien commun qui nous appartient à nous tous, une nation pacifiée où les citoyens sont capables de débattre en paix de leur différence et d’accepter aussi le jeu loyal de la démocratie». Il a prié pour que la paix continue de régner au Sénégal. L’archevêque de Dakar procédait à la cérémonie de la pose de la première pierre pour la construction d’une nouvelle église au niveau de ce lieu de culte. Une occasion saisie par les responsables de la paroisse pour dénoncer la négligence des autorités par rapport aux besoins de la paroisse. D’après le Curé de la Paroisse, « l’objectif visé était d’écouter, découvrir et partager avec eux, afin de mieux les encourager et les fortifier dans leur vie de foi et leur engagement. La paroisse de Guédiawaye ne reçoit pas de subvention comme tous les autres lieux de culte de la place. Les frais de certaines dépenses proviennent de la cotisation des fidèles. Et pourtant, la Paroisse Saint Jean Paul 2 fait partie des autres lieux de culte qui jouent à l’éducation des enfants qui seront des responsables pour diriger le Sénégal de demain ». Des déclarations faites en présence des préfets de Pikine et de Guédiawaye. La préservation de la bande des filaos, l’entretien des alentours de la paroisse, entre autres questions, ont été débattus par l’assistance. Des salles qui étaient construites dans la paroisse, dont l’une porte le nom de Monseigneur Benjamin Ndiaye, ont été inaugurées par l’Archevêque de Dakar. Les préfets ont promis de transmettre les doléances des fidèles à qui de droit. Il faut signaler que cette visite pastorale salutaire et inédite de l’archevêque de Dakar au niveau de la banlieue quelques jours avant la célébration de la fête de fin de l’année 2018, est considérée comme une bénédiction car les populations avouent se sentir délaissées sur plusieurs plans.S

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*