Rabat d’arrêt: Ismaïla Madior Fall tranche le débat

C’est à la limite agacé que le ministre de la Justice s’est prononcé sur le débat relatif au caractère suspensif du rabat d’arrêt dans le dossier Khalifa Sall. Le garde des sceaux, qui participait à une cérémonie de remise de cadeaux par l’artiste Mame Goor Diazaka aux enfants de Rufisque, s’est lâché sur les « experts ». « Dans la loi, il n’y a aucune disposition qui affirme de manière claire que le rabat d’arrêt est suspensif. S’il y en a, qu’on me la montre ! », a défié Ismaïla Madior Fall. Avant de poursuivre: « Ce qu’il y a, c’est un système de renvoi que chacun interprète à sa manière. Mais, encore une fois, dans un Etat de droit, ce ne sont pas les avocats qui disent le droit ! Dans un Etat de droit, ce ne sont pas les professeurs qui disent le droit, et encore moins les journalistes qui disent le droit ! Dans un Etat de droit organisé, celui qui est habilité à dire le droit au nom du peuple, c’est le juge ! »

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*