Un peuple plus mature que ses dirigeants politiques

Après avoir assuré deux alternances réussies sans faille, c’est-à-dire en 2000 qui correspond à l’arrivée au pouvoir du président Wade  et en 2012 qui a permis au président Sall d’occuper la magistrature suprême de notre pays, le Sénégal est résolument inscrit dans la liste des pays dits de grandes démocraties au monde.

Encore une fois le peuple Sénégalais vient de faire montre de maturité à travers le scrutin du 24 février 2019 et qui a permis au candidat sortant d’avoir la confiance renouvelée de la part des citoyens Sénégalais. C’est le lieu pour nous de rendre un hommage mérité au peuple Sénégalais pour avoir montré aux yeux de toute l’opinion internationale sa maturité sans faille. Nous profitons de l’occasion pour féliciter nos compatriotes pour l’intérêt qu’ils accordé à cette élection présidentielle qui c’est traduit par une nette hausse du taux de nouveaux inscrits sur les listes électeurs mais aussi du fait de l’augmentation du taux de participation (plus de 60%) des six millions d’électeurs inscrits sur la liste électorale.

Par contre nous nous désolons de l’attitude des hommes politiques, attitude qui nous permet de dire que le peuple est plus mature que cette frange de la population nationale. En effet, au lieu de penser aux choses sérieuses de ce pays, nos politiques passent tout le temps d’après élection à nous parler d’une éventuelle tentation de troisième mandat du président nouvellement élu et qui n’a pas encore pris fonction, de gouvernement parallèle de la part d’une partie de l’opposition, de livre blanc, de dialogue sur des choses qui appartiennent au passé, de contester des résultats pour lesquels personne n’a saisi les institutions compétentes pour statuer sur le fondement de toute éventuelle contestation. Ils nous parlent également de couplage des élections locales et législatives ou encore du retour du sénat en remplacement du Haut Conseil des Collectivités Territoriales (HCCT). Alors que les populations après avoir perdu un mois (période de campagne), ont fini de tourner cette page pour s’intéresser à la vie normale du pays en allant au travail dès le 25 février et sont entrain de nourrir un nouvel espoir quant à ce nouveau mandat et d’ailleurs c’est la raison pour laquelle elles ont renouvelé leur confiance au président sortant pour les efforts consentis aux quatre dernières années par son régime mais aussi de la pertinence de son programme, phase deux du Plan Sénégal Emergent (PSE).

En définitives, il faut retenir que les populations attendent beaucoup du président réélu dans son nouveau mandat car elles considèrent que le premier mandat était une période de redressement, de planification stratégique, puis que la tournée nationale effectuée par l’ex candidat M. Macky Sall lui avait permis de diagnostiquer le pays. Nous pensons que c’est le moment pour le président de la république de mettre beaucoup plus l’accent sur les résultats que sur les théories, c’est-à-dire de mettre en place des collaborateurs qu’il faut à la place qu’il faut et d’exiger l’engagement de ces derniers par la signature des contrats de performance à tous les niveaux stratégiques de ce pays. Le président de la république doit également accorder une importance capitale aux différents rapports produits par nos institutions de contrôles et d’audits tels que : l’IGE, l’OFNAC, le BOM, la cour des comptes, …

Président vous avez un peuple certes difficile à gouverner mais qui est vraiment majeur et conscient des enjeux contemporains par conséquent la meilleur manier d’avoir sa complicité c’est de faire des résultats, nous savons que vous en avez les compétences mais aussi la volonté, en tout cas jusque-là et cela vous permet de sortir par la grande porte et vous allez marquer le monde entier. Certes que la politique est noble mais la façon dont certains de nos politiques le font risque de vous faire manquer à ce grand rendez-vous à la postérité. Nous allons revenir ultérieurement pour vous proposer notre contribution au développement du Sénégal sous forme de vision.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*