Visite du président français au Nigéria : Macron appelle les Africains «à réussir en Afrique»

Le président français Emmanuel Macron a appelé l’Afrique et l’Europe à construire des “solutions gagnant-gagnant”, notamment sur le dossier des migrants, en s’adressant, hier, à 300 jeunes entrepreneurs, moment clé du second jour de sa visite au Nigeria.

Affirmant que les deux continents avaient “un destin commun”, M. Macron a détaillé sa vision face à la “crise des migrants” qui ébranle l’Union européenne et qui devra être réglée “sur le long terme” en Afrique.
“Nous devons résister aux émotions de court terme (…) et travailler avec les gouvernements africains”, a expliqué en anglais Emmanuel Macron qui s’exprimait dans un grand hôtel de Lagos.

“La réponse durable est de construire un avenir meilleur” dans les pays africains comme le Sénégal, la Côte d’Ivoire ou le Nigeria d’où partent des jeunes, faute “d’opportunités économiques et de perspectives”.

“Il y a une réponse ; elle est à la fois sécuritaire et politique. Nous la portons pour mieux protéger nos frontières collectives et aider les pays de transit à mieux protéger leurs frontières”, a-t-il confié aux journalistes. Le président français a réaffirmé la nécessité de maîtriser la démographie en Afrique : “Quand vous êtes un pays pauvre et que vous laissez la démographie galopante, avec sept ou huit enfants par femme, vous ne sortirez jamais de la pauvreté”, a-t-il déclaré dans une interview à Radio France internationale et France 24. “Parce que même quand vous avez un taux de croissance de 5 ou 6 %, vous n’arriverez jamais à vous en sortir, d’autant que la concentration de la richesse ne se fait pas bien”, a ajouté M. Macron, disant assumer cette position malgré les critiques qu’elle peut engendrer sur le continent. En répondant, debout, micro à la main, aux questions de jeunes actifs, il a reproduit l’un de ses exercices préférés à l’étranger, testé à Ouagadougou et reproduit à New Delhi, Washington et Aix-la-Chapelle.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*